Contrat de mariage d'Anthoine de Cremoux

De CremouxPedia
Aller à : navigation, rechercher

Deux copies du contrat de mariage d'Anthoine de Cremoux et Jeanne de Lulier existent aux archives départementales de la Dordogne à la cote 12 J 2. Ce contrat de mariage fut établi le 10 novembre 1546 à Périgueux par Picon, notaire royal.


L'une des copies est datée du 1er juillet 1667. Elle est particulièrement intéressante car il est indiqué en fin de copie à quelle occasion celle-ci fut faite : c'était en préparation de la généalogie qui allait être demandée à Joseph de Cremoux en vertu de la première recherche de la noblesse lancée par Louis XIV quelques mois plus tôt. On y voit qu'elle fut tirée du registre des insinuations du greffe du présidial de Périgueux.


Deux ans plus tard, maître Nicolas Catel, chargé de la recherche de la noblesse, mettant en doute la véracité de ce contrat de mariage, exigea de Joseph de Cremoux que lui en soit présenté l'original. Cette vérification apparait aussi à la fin de cette copie puisque l'on voit le collationné et vidimus (certification conforme) de cet acte fait le 12 avril 1669 par maître Louys Rasteau, sieur de L'Orssandière, commis de maître Nicolas Catel. Pour cela, il fallut faire sortir les archives de Picon, notaire royal, alors décédé, auquel avait succédé Pierre Drapeyroux, lui-même décédé, et donc représenté par sa veuve Bertrande Rapin.


Cette première copie est citée dans l'ordonnance de maintenue de noblesse du 10 juillet 1704 rendue en faveur de Joseph de Cremoux par l'intendant Yves-Marie de La Bourdonnaye.


Enfin, on peut voir tout à fait à la fin que cette copie du contrat de mariage fut aussi signiffiée le 19 mars 1745 dans l'affaire qui opposa Jean-Baptiste de Cremoux et le syndic des habitants de Saint-Martin de Ribérac à propos des tailles.


La deuxième copie comporte aussi une date, mais elle n'a pas été déchiffrée. Cette date est néanmoins tout à fait contemporaine de la première copie car dans les deux cas on y voit la même signature de Laulaigné. On peut voir aussi à son avant dernière page qu'elle fut utilisée dans un procès où elle fut signiffiée le 17 avril 1741.


Transcription de la deuxième copie

Première page

scaichent tous qu il
appartiendra que ce jourd huy
dixiesme du mois de
novembre mille cinq
cent quarante six en
la ville de perigueux
et maison de noble
germain de lulier pardevant
moy notaire royal soubs(ig)ne
et tesmoings bas nommes
ont este presans et
personnellement constitues
ledit noble germain de lulier
et noble anthoine de cremoux
sieur de madrageys fils
de feu noble guilhaume
de cremoux et ledit
anthoine de cremoux

Deuxième page

habitant de madrageis
en sarladois par lesquelles
parties a este dict avoir
este proparle par parolles
de faire solempniser
mariage entre ledict
noble anthoine de cremoux
et jeanne de lulier
damoiselle filhe audict
sieur de lulier et
de peyronne de belcier
damoizelle et affin que
ledict mariage soit a
effaict a este arreste
et convenu ce que
s ensuict premierement
que ledict sieur [de cremoux]
a ladicte [de lulier]

Troisième page

damoiselle solempniseront
ledict futur mariage
l un avec l autre en
fasse de nostre saincte
mere esglise toutesfois
et quand ils en seront
requis l un par l autre
en ce que pour
suporter les charges
d icelluy futur mariage
ledict sieur de lulier
et damoiselle de belcier
ont promis donner
et payer auxdicts futurs
conjoincts pour dot de
leur filhe la somme
de cinq mille livres
tournois scavoir ledict

Quatrième page

de lulier quatre mille
tournois et ladicte dam(oise)lle.
de belcier mille livres
de laquelle somme de cinq
mille livres ledict sieur
de lulier et damoiselle
de belcie ont promis bailher
et payer trois mille
livres tournois au jour
de la cellebration des
nopces et les deux
mille restans deux ans
apres ladicte cellebration
moyenant laquelle somme
de cinq mille livres
ladicte de lulier
renoncera et le[dict sieur]
de cremoux a pro[mis et]
promest pa[r ces presentes]

Cinquième page

faire renoncer a tous
et chascuns les droicts
qu elle pourroict pretendre
sur les biens dud(it). sieur
de lulier et damoiselle
de belcier et pour ce
faire l authoriser lhors
et quand il en sera
requis apres la cellebra(ti)on
des nopces a este
pareilhement arrest que
ou ladicte lulier dam(oise)lle
predecedera ledict sieur
cremoux son futur mary
icelluy sieur de cremoux
audict cas prendra et
gaignera la somme de
huict cents livres tournois
sur la dot de ladicte

Sixième page

lulier et au contraire
ou ledict sieur cremoux
predecedera ladicte lulier
icelle de lulier prendra
et guaignera sur les biens
d icelluy sieur cremoux
la somme de seze cens
livres tournois par
forme d uscle et d agence(men)t
a este semblablement
convenu et arrest entre
les dictes parties que
le premier enfant masle
quy sera desendant dudict
mariage et ou tel
autre enfant quy sera
par eux esleu et c[hoisy]
aura la troisies[me]
partie de leurs [biens]

Septième page

presans et advenir quelconques
qu ils luy ont des a
presant comme deslhors
et des lhors comme des
a presant donne et donnent
par ces presantes moy
notaire soubs signé pour
eux stipullant et acceptant
et pour insignuer en tant
que besoingt seroict le p(rése)nt
contract ledict sieur de
lulier et damoiselle ont
constitué leurs procureurs
maistre aymeric chabanier
et ledict sieur cremoux
maistre francois varailhon
procureur au siege de
la present ville auxquels
chascun d eux ont donné

Huitième page

et donnent pouvoir et
puissance de requerir et
accepter ladicte insignuation
et pour ce faire comparoir
en la cour ordinaire de
la presant seneschaucéé de
perigord et ailheurs ou il
appartiendra promettant avoir
et tenir pour agreable
tout ce que par eux
sera faict et entretenir
et observer ce que dessus
de point en point sellon
leur forme et teneur
sous obliguation et hipoteque
de tous et un chascuns
leurs biens meu[bles et]
immeubles presa[nts et]
advenir quelconq[ues et]

Neuvième page

renoncé a tous les
droicts qu ils pourroinct alleguer
pour contrevenir a ses dictes
presantes moyenant seremant
par eux faict aux saincts
esvangilles le livre touché
et de leur vouloir et
consentement ont este condempnes
par moy notaire royal
soubs signe soubs l authorite
du scel royal estably en
la presant seneschaucéé de
perigord a laquelle ils se
sont soubsmis, et pour
l entretenemant de ce que
dessus leur a este ce
requerant octroye ses dictes p(résen)tes
[en] presances de maistre
[ger]aud faure chanoine de
[l e]sglize sainct front de

Dixième page

la presant ville et monsieur
maistre pierre faure juge
magistrat de perigueux
anthoine brousse pierre bost
habitans de la ville de
sarlat pierre pouset anthoine
charon francois varrailhon
procureurs en sieges
de ladicte ville michel
alamidon habitans de la
presant ville de perigueux
tesmoings a ce apelles
et requis quy ont signe
a l original du presant
instrument avec les susdictes
parties ainsy signe a
de cremoux contractant, [j. de]
lulier contract[ant, g. de]
lulier, b. belcier[, g. faure, ]
p. faure, a. brou[sse, p.]

Onzième page

bosh, p. pout, a. charon
f. varrailhon, alamindon
presans, signe picon not(aire)
royal

extraict des registres des contracts et aultres
actes insignues au greffe du siege royal en
seneschausee de perigueux et delivre pour
coppie par moy

laulaigne [---]
[date illisible]

colla(ti)onne
[date illisible]

s(igni)fie le dix sept avril 1741 a [---]
[---]

Douzième page

[résumé de l'acte difficilement lisible]

Z, Z,

Transcription de la fin de la première copie

Fin de la septième page

l extraict du contract de mariage
sy dessus a este tire devant nous
bernard de jay escuyer sieur de
ferrieres conseiller du roy et
lieutenant particullier civil et criminel
au siege pre(sidi)al de perigueux et sicaire
de chalupt aussy conseiller et ad(voc)at du roy aud(it)

Huitième page

pre(sidi)al du registre des insignuations
du greffe dudict pre(sidi)al a la requiz(it)ion
de joseph cremoux escuyer sieur de
borie petit sans y avoir adjouste ny
diminué faict a perigueux le premier
jour du moys de juilhet mil six cent
soixante sept

[signature illisible : celle de Bernard de Jay ?]

chalup
advocat du roy

laulaigne

ne varietur
mignot

collationné a l original par nous commissaire
subdelegué trouvé de la mesme forme et teneur
que la susdicte copie a nous exibé et presante
par maistre pierre giraud procureur au present
siege au nom et comme procureur et ayant
charge de bertrande rapin veufve de feu
pierre drapeyroux collationnaire des papiers
de feu picon notaire royal qui a [---]
[---] le dict original et [---]

Neuvième page

de maistre louys rasteau sieur de l orssandiere
commis de maistre nicolas catel, et de joseph
de cremoux qui a requis le dict vidimus a perigueux
au bureau de la commission le douziesme avril mil
six cent soixante neuf

catel commissaire subdelegué

rasteau

j. de cremoux requerant led(it)
vidimus

giraud [---] represantant ledit
original

[signifié] le 19 mars 1745 par [---]
[---] pour sa partie parlant a son clerc par
moy

delarere