Démission de Jean-Marie de Cremoux

De CremouxPedia
Aller à : navigation, rechercher

Le 18 mai 1792, Jean-Marie de Cremoux démissionne de sa fonction de capitaine au 33ème régiment d'infanterie, ex régiment de Touraine.
En juillet de la même année, il émigre avec d'autres officiers de sa compagnie.

Transcription de la lettre de démission (orthographe conforme à l'original)

J'ai l'honeur de remetre entre les mains du ministre de la
guere, ma démition, de la compagnie que le roy m'avoit confié
dans le trante troisieme regimant d'infanterie si devant Touraine ;
L'insurection continuelle dans la quelle se regimant à toujour été
depuis le 19 mai 1790 m'a obligé de quiter ce corp le 6 mars
1792 ; à la suitte de manquemant particullier que j'ai éprouvé
de la part des soldats de ce regimant, je voulus les empècher
de se porter en armes contre le regimant d'armestad, ils me
repondirent que je les traissoit, ils me tinrent tout expaisse de propos
et de menasses ; le reste de mes camarades partit de Meziere et
moi je suis venu à Paris ou j'ai toujour demeuré depuis ce temps
la.

A Paris, le 18 mai 1792, Cremoux

Photo du document original

Le document original se trouve aux archives du Service Historique de la Défense à Vincennes à la cote 2 Ye 959.

On peut en visualiser une photographie mise en ligne en cliquant ici.