Chancellerie

De CremouxPedia
Révision datée du 30 juin 2009 à 15:20 par Adelac (discussion | contributions) (Nouvelle page : CHANCELLERIES, il y avait près de chaque parlement, cours supérieures et présidiales, des Chancelleries, dont quelques officiers jouissaient des privilèges de la noblesse ; mais ...)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CHANCELLERIES, il y avait près de chaque parlement, cours supérieures et présidiales, des Chancelleries, dont quelques officiers jouissaient des privilèges de la noblesse ; mais un édit du mois de décembre 1727, a supprimé tous les offices des Chancelleries présidiales ; quant aux Chancelleries près les parlements et cours supérieures Voyez Secrétaires du roi, Chauffes-cire, Huissiers et Grande chancellerie.

On entendait aussi sous le terme de Chancellerie de France, le corps des officiers qui composaient la Chancellerie ; tels que le chancelier, le garde des sceaux, les grands-audienciers, les secrétaires du roi du grand-collège, les trésoriers, contrôleurs, chauffes-cire, et autres officiers.

Le nombre des secrétaires du roi et autres officiers, servant dans les grandes et petites Chancelleries, a été augmenté en divers temps.

d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842) — Paris, 1816