Seigneur

De CremouxPedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

SEIGNEUR, subst. masc., signifie en général celui qui a quelque puissance ou supériorité politique sur d'autres personnes.

Ce terme vient du latin senior, parce qu'anciennement chez presque toutes les nations, les vieillards étaient ceux qui gouvernaient les autres.

C'est ainsi que, chez les Hébreux et les Juifs, senes populi ac magnates ou judices étaient synonymes, et signifiaient les magistrats et juges qui gouvernaient le peuple.

De même, chez les Romains, le sénat fut appelé à senio.

C'est de là que le titre de Seigneurs est demeuré aux princes, aux prélats et aux autres grands de l'état, grands du royaume, aux officiers des cours souveraines et autres personnes qui ne tirent ce titre que de leur office ou fonction.

On entendait aussi par le terme de Seigneur, celui qui tenait en fief la justice d'un lieu, ou qui possédait quelqu'héritage, soit en fief ou en franc-alleu. Les seigneurs étaient de plusieurs sortes, les grands et les moindres.

Les grands Seigneurs étaient anciennement appelés leudes et fideles regni, les féaux, vavassores, vassalli dominici. Mais, depuis, les grands Seigneurs furent les princes souverains, ou ceux qui avaient le titre de princes, sans néanmoins être souverains, les ducs, les comtes, les marquis, les barons.

Les moindres Seigneurs étaient tous les autres Seigneurs, soit titrés, tels que les vicomtes, les vidames, les châtelains ; et non titrés, tels que les simples Seigneurs justiciers ou de fief.

d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842) — Paris, 1816